Photos and videos from all countries

Photos and videos for #AlexandreFisselier

Mechanical Techno - grahamdunning#adscite 📷 #AlexandreFisselier ➕Graham Dunning [b. 1981] is self-taught as an artist and musician having studied neither discipline academically. His live work explores sound as texture, timbre and something tactile, drawing on bedroom production, tinkering and recycling found objects. He also creates visual work, video and installations drawing on these themes. Graham has performed solo and in ensembles across the UK, Europe and Canada, and exhibited in the UK, Europe, New Zealand and USA. He teaches Experimental Sound Art at the Mary Ward Centre in London and also gives various independent workshops. He has released through Entr’acte, Seagrave, Tombed Visions and more. ➕Statement : As an artist I make things in various different formats, but generally to do with either Sound or Found Objects. ➕My background is in experimental music and this continues into the art I make and how I go about it. I use experimentation and play as a main part of my making process. I also like to set myself restrictions for my projects similarly to the way scientific experiments are conducted. Noise – as unwanted sound like record crackle or tape hiss – often features in my work, and a visual equivalent in dirt, dust or decay. I often try and repeat a visual process with audio, and vice versa. ➕My work explores time and commemoration: How people store their memories, in personal archives – photographs, audio journals, post-it notes – and what becomes of those archives. I find discarded objects interesting in themselves, for the stories that they suggest or that can be read into them. Collecting things has always held a fascination for me, both to do myself and to look at the way others do it. For bookings or more information please contact: gndunning gmail.com.

31 2 Oct 19, 2017

Mechanical Techno - grahamdunning#adscite 📷 #AlexandreFisselier ➕Graham Dunning [b. 1981] is self-taught as an artist and musician having studied neither discipline academically. His live work explores sound as texture, timbre and something tactile, drawing on bedroom production, tinkering and recycling found objects. He also creates visual work, video and installations drawing on these themes. Graham has performed solo and in ensembles across the UK, Europe and Canada, and exhibited in the UK, Europe, New Zealand and USA. He teaches Experimental Sound Art at the Mary Ward Centre in London and also gives various independent workshops. He has released through Entr’acte, Seagrave, Tombed Visions and more. ➕Statement : As an artist I make things in various different formats, but generally to do with either Sound or Found Objects. ➕My background is in experimental music and this continues into the art I make and how I go about it. I use experimentation and play as a main part of my making process. I also like to set myself restrictions for my projects similarly to the way scientific experiments are conducted. Noise – as unwanted sound like record crackle or tape hiss – often features in my work, and a visual equivalent in dirt, dust or decay. I often try and repeat a visual process with audio, and vice versa. ➕My work explores time and commemoration: How people store their memories, in personal archives – photographs, audio journals, post-it notes – and what becomes of those archives. I find discarded objects interesting in themselves, for the stories that they suggest or that can be read into them. Collecting things has always held a fascination for me, both to do myself and to look at the way others do it. For bookings or more information please contact: gndunning gmail.com.

30 1 Oct 19, 2017

Mechanical Techno - grahamdunning#adscite 📷 #AlexandreFisselier ➕Graham Dunning [b. 1981] is self-taught as an artist and musician having studied neither discipline academically. His live work explores sound as texture, timbre and something tactile, drawing on bedroom production, tinkering and recycling found objects. He also creates visual work, video and installations drawing on these themes. Graham has performed solo and in ensembles across the UK, Europe and Canada, and exhibited in the UK, Europe, New Zealand and USA. He teaches Experimental Sound Art at the Mary Ward Centre in London and also gives various independent workshops. He has released through Entr’acte, Seagrave, Tombed Visions and more. ➕Statement : As an artist I make things in various different formats, but generally to do with either Sound or Found Objects. ➕My background is in experimental music and this continues into the art I make and how I go about it. I use experimentation and play as a main part of my making process. I also like to set myself restrictions for my projects similarly to the way scientific experiments are conducted. Noise – as unwanted sound like record crackle or tape hiss – often features in my work, and a visual equivalent in dirt, dust or decay. I often try and repeat a visual process with audio, and vice versa. ➕My work explores time and commemoration: How people store their memories, in personal archives – photographs, audio journals, post-it notes – and what becomes of those archives. I find discarded objects interesting in themselves, for the stories that they suggest or that can be read into them. Collecting things has always held a fascination for me, both to do myself and to look at the way others do it. For bookings or more information please contact: gndunning gmail.com.

18 1 Oct 19, 2017

Redefining limits - 2013 (détails) - Bruno Kurru brunokurru_#adscite 📷 #AlexandreFisselier ➕L’œuvre de Kurru explore les possibilités cinématographiques de la sculpture. Les notions de temps et d’espace se combinent à la dimension esthétique et durable de la sculpture en même temps qu’à la pesanteur des matériaux qu’elle utilise. Elle nous fait réfléchir sur la présence et l’absence, sur ce qui perdure seulement dans la mémoire. ➕L’exposition Politics of Dreams – Manœuvres de L’équilibre: Iberoamérica au sein de la Fondation Otazu bodegaotazu est la première exposition bâtie autour de la collection Otazu. Elle a pour cadre la Fondation Hippocrène, qui se consacre à promouvoir l’entente sur le continent européen, un objectif partagé par la Fondation Otazu. Dans cette optique, l’exposition souhaite proposer une vision de l’art de la péninsule Ibérique et de ses liens avec l’Amérique latine à Otazu, comme un miroir permettant de comprendre les relations mutuelles entre ces deux continents sur le plan culturel, historique et sociologique. Au cours des siècles, l’Europe et l’Amérique latine ont tissé des rapports riches et complexes, sources d’inspiration et de dynamisme, qui peuvent être perçus par le monde contemporain comme un va-et-vient d’influences réciproques, dont la mise en miroir permet de refléter les paradoxes, les coïncidences et les visions qui enrichissent ces deux continents. Des artistes comme Iñigo Manglano-Ovalle, Liliana Porter, Iñaki Bonillas ou Leandro Erlich sont tout à fait représentatifs de ces vases communicants. Les œuvres de l’exposition nous transportent vers des sphères du discours artistique contemporain sur la connaissance, le réalisme magique, le travail, le temps et les moyens de communication. Tout cela donne corps à un récit sur les manœuvres de l’équilibre artistique, nous aidant ainsi à comprendre et à percevoir, depuis le point de vue de ces artistes, deux continents ouverts, liés et dont le dialogue doit éclairer le progrès et la paix.

38 2 Oct 13, 2017

Redefining limits - 2013 (détails) - Bruno Kurru brunokurru_#adscite 📷 #AlexandreFisselier ➕L’œuvre de Kurru explore les possibilités cinématographiques de la sculpture. Les notions de temps et d’espace se combinent à la dimension esthétique et durable de la sculpture en même temps qu’à la pesanteur des matériaux qu’elle utilise. Elle nous fait réfléchir sur la présence et l’absence, sur ce qui perdure seulement dans la mémoire. ➕L’exposition Politics of Dreams – Manœuvres de L’équilibre: Iberoamérica au sein de la Fondation Otazu bodegaotazu est la première exposition bâtie autour de la collection Otazu. Elle a pour cadre la Fondation Hippocrène, qui se consacre à promouvoir l’entente sur le continent européen, un objectif partagé par la Fondation Otazu. Dans cette optique, l’exposition souhaite proposer une vision de l’art de la péninsule Ibérique et de ses liens avec l’Amérique latine à Otazu, comme un miroir permettant de comprendre les relations mutuelles entre ces deux continents sur le plan culturel, historique et sociologique. Au cours des siècles, l’Europe et l’Amérique latine ont tissé des rapports riches et complexes, sources d’inspiration et de dynamisme, qui peuvent être perçus par le monde contemporain comme un va-et-vient d’influences réciproques, dont la mise en miroir permet de refléter les paradoxes, les coïncidences et les visions qui enrichissent ces deux continents. Des artistes comme Iñigo Manglano-Ovalle, Liliana Porter, Iñaki Bonillas ou Leandro Erlich sont tout à fait représentatifs de ces vases communicants. Les œuvres de l’exposition nous transportent vers des sphères du discours artistique contemporain sur la connaissance, le réalisme magique, le travail, le temps et les moyens de communication. Tout cela donne corps à un récit sur les manœuvres de l’équilibre artistique, nous aidant ainsi à comprendre et à percevoir, depuis le point de vue de ces artistes, deux continents ouverts, liés et dont le dialogue doit éclairer le progrès et la paix.

35 1 Oct 13, 2017

Redefining limits - 2013 (détails) - Bruno Kurru brunokurru_#adscite 📷 #AlexandreFisselier ➕L’œuvre de Kurru explore les possibilités cinématographiques de la sculpture. Les notions de temps et d’espace se combinent à la dimension esthétique et durable de la sculpture en même temps qu’à la pesanteur des matériaux qu’elle utilise. Elle nous fait réfléchir sur la présence et l’absence, sur ce qui perdure seulement dans la mémoire. ➕L’exposition Politics of Dreams – Manœuvres de L’équilibre: Iberoamérica au sein de la Fondation Otazu bodegaotazu est la première exposition bâtie autour de la collection Otazu. Elle a pour cadre la Fondation Hippocrène, qui se consacre à promouvoir l’entente sur le continent européen, un objectif partagé par la Fondation Otazu. Dans cette optique, l’exposition souhaite proposer une vision de l’art de la péninsule Ibérique et de ses liens avec l’Amérique latine à Otazu, comme un miroir permettant de comprendre les relations mutuelles entre ces deux continents sur le plan culturel, historique et sociologique. Au cours des siècles, l’Europe et l’Amérique latine ont tissé des rapports riches et complexes, sources d’inspiration et de dynamisme, qui peuvent être perçus par le monde contemporain comme un va-et-vient d’influences réciproques, dont la mise en miroir permet de refléter les paradoxes, les coïncidences et les visions qui enrichissent ces deux continents. Des artistes comme Iñigo Manglano-Ovalle, Liliana Porter, Iñaki Bonillas ou Leandro Erlich sont tout à fait représentatifs de ces vases communicants. Les œuvres de l’exposition nous transportent vers des sphères du discours artistique contemporain sur la connaissance, le réalisme magique, le travail, le temps et les moyens de communication. Tout cela donne corps à un récit sur les manœuvres de l’équilibre artistique, nous aidant ainsi à comprendre et à percevoir, depuis le point de vue de ces artistes, deux continents ouverts, liés et dont le dialogue doit éclairer le progrès et la paix.

34 1 Oct 13, 2017

Redefining limits - 2013 (détails) - Bruno Kurru brunokurru_#adscite 📷 #AlexandreFisselier ➕L’œuvre de Kurru explore les possibilités cinématographiques de la sculpture. Les notions de temps et d’espace se combinent à la dimension esthétique et durable de la sculpture en même temps qu’à la pesanteur des matériaux qu’elle utilise. Elle nous fait réfléchir sur la présence et l’absence, sur ce qui perdure seulement dans la mémoire. ➕L’exposition Politics of Dreams – Manœuvres de L’équilibre: Iberoamérica au sein de la Fondation Otazu bodegaotazu est la première exposition bâtie autour de la collection Otazu. Elle a pour cadre la Fondation Hippocrène, qui se consacre à promouvoir l’entente sur le continent européen, un objectif partagé par la Fondation Otazu. Dans cette optique, l’exposition souhaite proposer une vision de l’art de la péninsule Ibérique et de ses liens avec l’Amérique latine à Otazu, comme un miroir permettant de comprendre les relations mutuelles entre ces deux continents sur le plan culturel, historique et sociologique. Au cours des siècles, l’Europe et l’Amérique latine ont tissé des rapports riches et complexes, sources d’inspiration et de dynamisme, qui peuvent être perçus par le monde contemporain comme un va-et-vient d’influences réciproques, dont la mise en miroir permet de refléter les paradoxes, les coïncidences et les visions qui enrichissent ces deux continents. Des artistes comme Iñigo Manglano-Ovalle, Liliana Porter, Iñaki Bonillas ou Leandro Erlich sont tout à fait représentatifs de ces vases communicants. Les œuvres de l’exposition nous transportent vers des sphères du discours artistique contemporain sur la connaissance, le réalisme magique, le travail, le temps et les moyens de communication. Tout cela donne corps à un récit sur les manœuvres de l’équilibre artistique, nous aidant ainsi à comprendre et à percevoir, depuis le point de vue de ces artistes, deux continents ouverts, liés et dont le dialogue doit éclairer le progrès et la paix.

32 4 Oct 12, 2017

Redefining limits - 2013 (détails) - Bruno Kurru brunokurru_#adscite 📷 #AlexandreFisselier ➕L’œuvre de Kurru explore les possibilités cinématographiques de la sculpture. Les notions de temps et d’espace se combinent à la dimension esthétique et durable de la sculpture en même temps qu’à la pesanteur des matériaux qu’elle utilise. Elle nous fait réfléchir sur la présence et l’absence, sur ce qui perdure seulement dans la mémoire. ➕L’exposition Politics of Dreams – Manœuvres de L’équilibre: Iberoamérica au sein de la Fondation Otazu bodegaotazu est la première exposition bâtie autour de la collection Otazu. Elle a pour cadre la Fondation Hippocrène, qui se consacre à promouvoir l’entente sur le continent européen, un objectif partagé par la Fondation Otazu. Dans cette optique, l’exposition souhaite proposer une vision de l’art de la péninsule Ibérique et de ses liens avec l’Amérique latine à Otazu, comme un miroir permettant de comprendre les relations mutuelles entre ces deux continents sur le plan culturel, historique et sociologique. Au cours des siècles, l’Europe et l’Amérique latine ont tissé des rapports riches et complexes, sources d’inspiration et de dynamisme, qui peuvent être perçus par le monde contemporain comme un va-et-vient d’influences réciproques, dont la mise en miroir permet de refléter les paradoxes, les coïncidences et les visions qui enrichissent ces deux continents. Des artistes comme Iñigo Manglano-Ovalle, Liliana Porter, Iñaki Bonillas ou Leandro Erlich sont tout à fait représentatifs de ces vases communicants. Les œuvres de l’exposition nous transportent vers des sphères du discours artistique contemporain sur la connaissance, le réalisme magique, le travail, le temps et les moyens de communication. Tout cela donne corps à un récit sur les manœuvres de l’équilibre artistique, nous aidant ainsi à comprendre et à percevoir, depuis le point de vue de ces artistes, deux continents ouverts, liés et dont le dialogue doit éclairer le progrès et la paix.

27 2 Oct 12, 2017

Redefining limits - 2013 (détails) - Bruno Kurru brunokurru_#adscite 📷 #AlexandreFisselier ➕L’œuvre de Kurru explore les possibilités cinématographiques de la sculpture. Les notions de temps et d’espace se combinent à la dimension esthétique et durable de la sculpture en même temps qu’à la pesanteur des matériaux qu’elle utilise. Elle nous fait réfléchir sur la présence et l’absence, sur ce qui perdure seulement dans la mémoire. ➕L’exposition Politics of Dreams – Manœuvres de L’équilibre: Iberoamérica au sein de la Fondation Otazu bodegaotazu est la première exposition bâtie autour de la collection Otazu. Elle a pour cadre la Fondation Hippocrène, qui se consacre à promouvoir l’entente sur le continent européen, un objectif partagé par la Fondation Otazu. Dans cette optique, l’exposition souhaite proposer une vision de l’art de la péninsule Ibérique et de ses liens avec l’Amérique latine à Otazu, comme un miroir permettant de comprendre les relations mutuelles entre ces deux continents sur le plan culturel, historique et sociologique. Au cours des siècles, l’Europe et l’Amérique latine ont tissé des rapports riches et complexes, sources d’inspiration et de dynamisme, qui peuvent être perçus par le monde contemporain comme un va-et-vient d’influences réciproques, dont la mise en miroir permet de refléter les paradoxes, les coïncidences et les visions qui enrichissent ces deux continents. Des artistes comme Iñigo Manglano-Ovalle, Liliana Porter, Iñaki Bonillas ou Leandro Erlich sont tout à fait représentatifs de ces vases communicants. Les œuvres de l’exposition nous transportent vers des sphères du discours artistique contemporain sur la connaissance, le réalisme magique, le travail, le temps et les moyens de communication. Tout cela donne corps à un récit sur les manœuvres de l’équilibre artistique, nous aidant ainsi à comprendre et à percevoir, depuis le point de vue de ces artistes, deux continents ouverts, liés et dont le dialogue doit éclairer le progrès et la paix.

29 2 Oct 12, 2017

Philippe Zdar - 2017 - Flying V - xavier_veilhan#adscite 📷 #AlexandreFisselier ➕The work of Xavier Veilhan is a tribute to the inventions and inventors of modernity, via a formal language that mixes the codes of industry and art. He also nourishes his artistic approach through musical collaborations, notably with the group aircheology and musician sebastientellier as well as with composer elianeradigue ✨ Since May and until the end of November, he transforms the French Pavilion of the 2017 venice.art.biennale into “Studio Venezia” a musical installation in which professional musicians from across the world record their work throughout the duration of the biennial. ✨Pursuing his research into formal and acoustic dynamics, Xavier Veilhan presents a series of works at galerieperrotin that traces new links between architecture and music, sound and space. Sculptural portraits of three music producers, realized in diverse materials, are presented in particular: Nigel Godrich, Swizz Beatz and Philippe Zdar (from cassius ). They are accompanied by the Rays, lines of carbon extended in space, functioning like transparent grids. They offer a half-presence, like the faceted statues, and evoke the dynamic applied to sound and represented by the Doppler effect: when the sound of an object in motion changes tonality until it fades completely.

44 1 Oct 10, 2017

Philippe Zdar - 2017 - Flying V - xavier_veilhan#adscite 📷 #AlexandreFisselier ➕The work of Xavier Veilhan is a tribute to the inventions and inventors of modernity, via a formal language that mixes the codes of industry and art. He also nourishes his artistic approach through musical collaborations, notably with the group aircheology and musician sebastientellier as well as with composer elianeradigue ✨ Since May and until the end of November, he transforms the French Pavilion of the 2017 venice.art.biennale into “Studio Venezia” a musical installation in which professional musicians from across the world record their work throughout the duration of the biennial. ✨Pursuing his research into formal and acoustic dynamics, Xavier Veilhan presents a series of works at galerieperrotin that traces new links between architecture and music, sound and space. Sculptural portraits of three music producers, realized in diverse materials, are presented in particular: Nigel Godrich, Swizz Beatz and Philippe Zdar (from cassius ). They are accompanied by the Rays, lines of carbon extended in space, functioning like transparent grids. They offer a half-presence, like the faceted statues, and evoke the dynamic applied to sound and represented by the Doppler effect: when the sound of an object in motion changes tonality until it fades completely.

44 1 Oct 10, 2017

Renzo Piano - 2013 - Flying V - xavier_veilhan#adscite 📷 #AlexandreFisselier ➕The work of Xavier Veilhan is a tribute to the inventions and inventors of modernity, via a formal language that mixes the codes of industry and art. He also nourishes his artistic approach through musical collaborations, notably with the group aircheology and musician sebastientellier as well as with composer elianeradigue ✨ Since May and until the end of November, he transforms the French Pavilion of the 2017 venice.art.biennale into “Studio Venezia” a musical installation in which professional musicians from across the world record their work throughout the duration of the biennial. ✨Pursuing his research into formal and acoustic dynamics, Xavier Veilhan presents a series of works at galerieperrotin that traces new links between architecture and music, sound and space. Sculptural portraits of three music producers, realized in diverse materials, are presented in particular: Nigel Godrich, Swizz Beatz and Philippe Zdar (from cassius ). They are accompanied by the Rays, lines of carbon extended in space, functioning like transparent grids. They offer a half-presence, like the faceted statues, and evoke the dynamic applied to sound and represented by the Doppler effect: when the sound of an object in motion changes tonality until it fades completely.

44 2 Oct 10, 2017

Musique Papier - jackson_l_l_l#adscite 📷 #AlexandreFisselier -----//----- Musique Papier (pour encres amplifiées et miroir vibrant) ➕Connu également sous le nom de son projet Jackson And His Computerband, Jackson est l’auteur de deux albums de musique électronique parus en 2005 (Smash) puis en 2014 (Glow) sur le label anglais warprecords ✨ Producteur et compositeur inclassable de la scène musicale française, il pratique une musique transgenre à la frontière de la pop et de l’expérimentation. En 2014, un tournant s’opère lorsqu’il présente à l’ ircam_paris un travail d’installation et de création d’instruments à l’occasion du festival Ircamlive. Cette approche singulière se poursuit avec le projet « Light Metal Music » et sera présentée au sein de l’exposition de Daniel Buren « Au fur et à mesure, travaux in situ et situés » pour le galeriste kamelmennour qui l’invite à réaliser une série de performance au Palazzo Tiepolo dans le cadre de la Biennale de Venise le 06 mai 2015. Ce projet ouvrira le 31ème festival de la mode et du design à la villanoailles ✨Pensionnaire de la villa_medici de septembre 2015 à aout 2016, il poursuit ses recherches sur la traduction sonore des composantes de la lumière et des correspondances entre l’audible et le visible.

33 2 Oct 9, 2017

Musique Papier - jackson_l_l_l#adscite 📷 #AlexandreFisselier -----//----- Musique Papier (pour encres amplifiées et miroir vibrant) ➕Connu également sous le nom de son projet Jackson And His Computerband, Jackson est l’auteur de deux albums de musique électronique parus en 2005 (Smash) puis en 2014 (Glow) sur le label anglais warprecords ✨ Producteur et compositeur inclassable de la scène musicale française, il pratique une musique transgenre à la frontière de la pop et de l’expérimentation. En 2014, un tournant s’opère lorsqu’il présente à l’ ircam_paris un travail d’installation et de création d’instruments à l’occasion du festival Ircamlive. Cette approche singulière se poursuit avec le projet « Light Metal Music » et sera présentée au sein de l’exposition de Daniel Buren « Au fur et à mesure, travaux in situ et situés » pour le galeriste kamelmennour qui l’invite à réaliser une série de performance au Palazzo Tiepolo dans le cadre de la Biennale de Venise le 06 mai 2015. Ce projet ouvrira le 31ème festival de la mode et du design à la villanoailles ✨Pensionnaire de la villa_medici de septembre 2015 à aout 2016, il poursuit ses recherches sur la traduction sonore des composantes de la lumière et des correspondances entre l’audible et le visible.

33 2 Oct 9, 2017

Musique Papier - jackson_l_l_l#adscite 📷 #AlexandreFisselier -----//----- Musique Papier (pour encres amplifiées et miroir vibrant) ➕Connu également sous le nom de son projet Jackson And His Computerband, Jackson est l’auteur de deux albums de musique électronique parus en 2005 (Smash) puis en 2014 (Glow) sur le label anglais warprecords ✨ Producteur et compositeur inclassable de la scène musicale française, il pratique une musique transgenre à la frontière de la pop et de l’expérimentation. En 2014, un tournant s’opère lorsqu’il présente à l’ ircam_paris un travail d’installation et de création d’instruments à l’occasion du festival Ircamlive. Cette approche singulière se poursuit avec le projet « Light Metal Music » et sera présentée au sein de l’exposition de Daniel Buren « Au fur et à mesure, travaux in situ et situés » pour le galeriste kamelmennour qui l’invite à réaliser une série de performance au Palazzo Tiepolo dans le cadre de la Biennale de Venise le 06 mai 2015. Ce projet ouvrira le 31ème festival de la mode et du design à la villanoailles ✨Pensionnaire de la villa_medici de septembre 2015 à aout 2016, il poursuit ses recherches sur la traduction sonore des composantes de la lumière et des correspondances entre l’audible et le visible.

22 1 Oct 9, 2017

"Lu Yang Delusional Mandala" Lu Yang , 2015 (details) - 104paris - m__woods - galleriacontinua#adscite 📷 #AlexandreFisselier

35 2 Oct 6, 2017

"Lu Yang Delusional Mandala" Lu Yang , 2015 (details) - 104paris - m__woods - galleriacontinua#adscite 📷 #AlexandreFisselier

29 1 Oct 6, 2017

"Lu Yang Delusional Mandala" Lu Yang , 2015 (details) - 104paris - m__woods - galleriacontinua#adscite 📷 #AlexandreFisselier

26 1 Oct 6, 2017
IRFS.AZ © is created in 2017, our goal is to provide people with information from Instagram API, that includes photos, videos and other media information from Instagram.